Photos du village
Accueil du site > Actualités

Inauguration du verger pédagogique

 

DISCOURS de Bertrand DUVAL, inauguration du verger pédagogique, 10 juin 2017.

Mesdames et Messieurs, Chers Maxois, Nous avons le plaisir d’être réunis aujourd’hui pour inaugurer notre verger pédagogique en présence de François GROSDIDIER, sénateur de la Moselle et Maire de Woippy, Thierry HORY, Conseiller Régional et Maire de Marly et Julien FREYBURGER, conseiller départemental et Maire de Maizières-lès-Metz. Jean-Luc BOHL, 1er vice-président de la région Grand Est, président de Metz Métropole et Maire de Montigny-lès-Metz nous rejoindra dans quelques instants. J’y associe avec un très grand plaisir Pascal VERWAERDE, directeur du magasin Ikea, Véronique DURR de l’Agence de bassin Rhin Meuse, Christine LENTENDU de la Fondation UEM, Jean-Marie LEONARD de l’entreprise éponyme, Frédérique et François MALASSE des JARDINS VITRES, Pascal DURAND d’EDF, Isabelle MORELLO de GRDF et Geoffrey REMY du bureau d’études Fluvialis.

Pourquoi un verger pédagogique ? Nous avons décidé d’inscrire cette restauration dans un Projet Educatif Territorial, avec pour acteurs l’école de La Maxe, et je salue sa directrice MME JUNGES et les enseignantes ici présentes, ainsi que les enfants du périscolaire, encadrés par Pierre WOLF et son équipe. Les élèves ont ainsi réalisé les plantations des arbres et du potager, le panneau à l’entrée du site et les épouvantails ; les enfants du périscolaire, quant à eux s’occupent de l’entretien, avec l’aide des employés communaux. Ce verger sert de support à l’éducation des enfants. Notre mode et rythme de vie tend à faire disparaître les saisons - Savoir s’arrêter et perdre du temps, retrouver le goût et le parfum des fruits, comprendre le cycle de la vie, le cycle de l’eau, le cycle des plantations … tout un programme ! Ce verger est aussi un support pour sensibiliser les citoyens à leur cadre de vie dans un milieu rural où la relation à la nature peut parfois se perdre. Il est capital à mon sens de conserver des arbres dans son jardin, de comprendre que l’espace naturel permet un équilibre et que le végétal doit garder une place primordiale dans notre espace communal.

La particularité de ce verger pédagogique et de la zone humide située en face est dans sa réalisation : la commune n’a pas seulement voulu restaurer un endroit connu des Maxois depuis leur plus jeune âge mais bâtir un projet en y associant le plus grand nombre possible d’acteurs. Tout d’abord, il a fallu convaincre Monsieur et Madame André LANG de vendre cette portion du ban communal à la municipalité : de nombreux acheteurs s’étaient fait connaître, mais Monsieur et Madame LANG ont tenu à ce que cet endroit reste dans le patrimoine communal, ouvert à tous, et que son aménagement respecte la mémoire des lieux. Je tiens à préciser que tout est prévu, de la restauration de la zone humide aux plantations du potager pour respecter l’environnement : pas de pesticides, d’insecticides ou d’ engrais, nous souhaitons rester 100% écologique.

Après l’achat de ce terrain, nous nous sommes mis à la recherche des sponsors précédemment cités qui nous ont aidés financièrement ou en nous fournissant des matériaux et des plantes.

Le résultat, Mesdames et Messieurs, est devant vous et je dois avouer que j’en suis très fier car il est à la hauteur de nos ambitions. Je tiens à remercier le conseil municipal pour son soutien, car ce fut un dossier extrêmement difficile à monter par la multiplicité des acteurs et par les démarches à effectuer : études, appels d’offres, devis, dossiers de subvention, entreprises à coordonner, dossiers pour l’éducation nationale et la CAF montés avec notre regrettée Christiane. Merci également à Laurent Bolzinger et son équipe technique ainsi qu’à Catherine Alize pour son aide administrative.

La municipalité va s’engager dans d’autres projets ambitieux et je sais pouvoir compter sur l’ensemble du conseil ainsi que sur les acteurs présents autour de nous, Conseil Régional, Départemental, Metz Métropole et sur notre sénateur local.

Chers amis, profitez de ce site, appropriez-vous le, faites en la publicité, c’est un véritable havre de paix qui vous appartient ! Pour terminer, et avant d’aller profiter de cet espace, je vous livre ce proverbe espagnol qui dit joliment : "Il pousse plus de choses dans un jardin que n’en sème le jardinier".

Je vous remercie de votre attention et vous souhaite de passer un excellent week-end dans notre verger.


Tous droits réservés LA_MAXE.fr 2009   -  

Dernière mise à jour : vendredi 17 novembre 2017
Site réalisé avec SPIP